5 jours sur la Côte Amalfitaine

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez certainement que nous sommes partis en amoureux 5 jours sur la Côte Amalfitaine au mois de Juin ! J'ai beaucoup partagé en Stories sur Instagram pendant notre séjour et j'ai reçu de nombreuses questions. Pour certaines, mes photos et stories vous ont apparemment donné envie de vous y rendre - tant mieux, c'est une BONNE chose car cette région est réel un coup de coeur ... d'où le sujet de cet article - et pour d'autres, ce voyage est déjà prévu et l'intérêt de connaître de bonnes adresses, d'avoir un retour d'expérience "à chaud" est intéressant.

Pour vous re-situer, la Côte Amalfitaine est située au Sud de l'Italie, plus précisément au Sud-Est de Naples et s'étend tout le long de petits villages colorés et absolument magnifiques à flanc de falaise, mais pas que, certains sont d'ailleurs plus en retrait, un peu plus en hauteur dans les terres. Bref, j'ai décidé de tout regrouper dans un article le plus détaillé possible pour vous donner un maximum d'informations avant votre départ !

Alice Yofit - 5 jours sur la Côte Amalfitaine

C O V I D

J'ai en effet reçu pas mal de questions à ce sujet : pour l'Italie depuis la France, nous avions simplement besoin de faire un test anti-génique ou PCR au maximum 48h avant le départ. J'ai fait un PCR, Romain un anti-génique et au final on ne nous a RIEN demandé, aucun contrôle de résultats de tests à l'aéroport, ni au départ, ni à l'arrivée.

Au retour, un simple test anti-génique suffisait également pour rentrer en France. Notre avion était à 12h à Naples, nous sommes arrivés à 9h30 à l'aéroport pour avoir de la marge (au cas où) et avons effectué notre test anti-génique sur place ! La plus part des gros aéroports ont mis en place des centres de test maintenant donc on perd moins de temps, et c'est rassurant en termes de timing et organisation. C'est tellement plus simple de devoir seulement arriver en avance à l'aéroport et le faire sur place. De plus, c'est sans rendez-vous et vous obtenez les résultats en 5 minutes. On vous délivre le papier officiel que, pour le coup, on a du présenter afin d'obtenir nos cartes d'embarquement (donc davantage de contrôle au retour pour rentrer en France : sans test, pas de cartes d'embarquement, donc impossible de prendre l'avion).

À N O T E R : le test anti-génique à l'aéroport en Italie coûte 20€ par personne.


S A I S O N

Nous y étions donc mi-Juin et c'était idéal ! Nous avions choisi ces dates un peu par hasard et...ça tombait finalement très bien car nous nous sommes rendus compte sur place que cette région est très très TRÈS touristique et qu'en pleine saison, ça aurait été insupportable (et vraiment, le terme n'est pas exagéré, vous allez comprendre pourquoi par la suite). Donc mon premier conseil est de partir HORS-SAISON (avril, mai, juin ou bien octobre). L'avantage de Juin c'est que l'eau était vraiment bonne, nous avons pu nous baigner sans nous poser de questions. Et pareil pour le temps, il faisait chaud - mais pas trop - la journée (autour de 26°), et doux le soir, c'était parfait.

ALICE YOFIT COTE AMALFITAINE

P O U R Q U I

Une autre chose très importante à prendre en compte (après ça reste mon point de vue) mais c'est selon moi le voyage à faire sans enfants en bas âge, et donc idéalement entre amis ou en couple. Pourquoi ?

Premièrement, car les villes sont faites de petites ruelles étroites et de nombreux escaliers donc accessibles qu'à pied et qu'il faut donc beaucoup BEAUCOUP marcher. Nous avons monté (et descendu) un nombre de marches incalculable pendant ce séjour ... on a tellement transpiré si vous saviez. Le genre de vacances où vous rentrez avec 2kg en moins hahaha - bon ok il y a les pizzas qui rattrapent - mais ça fait les cuisses quoi !

Deuxièmement, car les villes à voir et visiter sont espacées à chaque fois d'environ 10/15km par des routes longeants la côte. Donc sans parler des heures de marche qu'il faudrait entre chaque ville, les routes sont beaucoup trop dangereuses à pied, ce qui nécessite d'avoir un véhicule. Et le problème c'est que même hors saison, il y a beaucoup de monde et circuler en voiture est très compliqué. De plus, au-delà de la circulation, il est très complexe et très cher de se garer. Il y a de nombreuses plages et criques inaccessibles en voiture puisqu'il faut stationner en bord de route et c'est soit impossible soit très dangereux. Ce qui m'amène à vous parler du moyen de transport idéal sur place selon moi...


T R A N S P O R T

Le SCOOTER ! D'où le fait d'y être sans enfant en bas âge haha. La circulation est dense mais pas trop dangereuse. Je sais que Naples est réputée comme justement très dangereuse en voiture car les Italiens locaux conduisent comme des foufous (ce n'est pas moi qui le dit haha), mais j'ai trouvé que sur la Côte - limitée à 30 d'ailleurs - les locaux aussi bien que les touristes - sont globalement prudents et respectueux. Le scooter est le moyen de transport IDÉAL : vous pourrez vous déplacer librement, simplement, vous garer casi n'importe où et bien plus facilement et donc accéder à certains endroits inatteignables en voiture. C'est aussi le meilleur moyen d'admirer la vue (bon...moins pour celui qui conduit haha). Il y a aussi de temps à autre des petits renfoncements sur la route où vous pourrez faire un stop (où il est difficile en revanche de s'arrêter en voiture) pour admirer la vue.

Vous trouverez de nombreux loueurs de scooter aux prix similaires : 60€ la location à la journée, 120€ pour deux jours etc... en revanche ce n'est pas régressif donc c'est un budget dont il faut tenir compte en amont car ça chiffre vite !

Sachez aussi qu'il y a de nombreux mini bus qui circulent entre les différentes villes de la Côte (vous pouvez acheter vos tickets directement dans le bus en cash, 2€ le ticket) mais il y a des horaires précis, il n'y en a pas si souvent que ça, ils ne circulent plus après 22h, ils roulent sur la même route que les autres voitures donc subissent les mêmes embouteillages ... bref, il faut être patient et accepter de perdre du temps dans les transports et d'en dépendre. Il faut aussi anticiper le faire d'avoir très rapidement mal au coeur : ce qui n'est absolument pas le cas en scooter. Vous l'aurez compris, on a vraiment adoré cette sensation de liberté que nous permet le scoot' !


L O G E M E N T

Nous logions dans un petit village calme et peu touristique au-dessus de Positano : Montepertuso ! Comme pour le choix de la saison, on avait pris ça un peu par hasard, et on est bien tombé car c'est tout ce dont on avait besoin. On était à 15 minutes (en scooter) de Positano, loin du bruit, de la foule, en hauteur, au frais et au calme. Nous avons séjourné à L'ULIVETO (lien du site ici, lien airbnb ici), un mix entre chambre d'hôte et appartement privé : nous avions notre propre logement indépendant, tout en étant chez nos hôtes, avec les services "hôteliers". Le petit déjeuner était servi tous les matins sur notre propre balcon, le lit refait, les serviettes changées etc...

Le petit déjeuner était tout à fait correct et copieux : fruits variés, jus, croissants italiens, nutella, confitures etc... Nos hôtes étaient adorables, à nos petits soins tout en étant pas du tout intrusifs - ce que je trouve très appréciable, surtout en vacances - et très réactifs. Ils se sont chargés de nous réserver un taxi à l'arrivée et le jour du départ, elle nous a renseigné pour la location de scooter, nous a recommandé certains restaurants aussi etc...

De plus, énorme coup de coeur pour cette VUE incroyable depuis notre balcon, ainsi que pour leur potager hallucinant (ils nous ont d'ailleurs un soir offert du basilic frais et quelques légumes pour notre diner sans qu'on ne leur demande, vraiment adorables).

À N O T E R : Il faut savoir qu'entre l'endroit où vous pouvez garer votre scooter ou autre véhicule (c'est aussi à cet endroit, sur la place du village finalement, que le mini-bus vous déposera si vous vous transportez ainsi) et le logement, il y a 5 bonnes minutes de marches (avec pas mal d'escaliers) et il n'y a pas d'autre solution. Le genre de détail qui fait parti de leur vie, les locaux ne se posent même plus la question, c'est comme ça, ils n'ont pas le choix. On s'est dit que nos hôtes (plus tous jeunes tous jeunes) devaient vraiment avoir des jambes en béton !!!


A C C È S

Pour rejoindre la Côte Amalfitaine, le plus simple est d'arriver à Naples (il faut compter 2h15 de vol depuis Paris). Une fois à l'aéroport, vous avez la possibilité de prendre un bus ou un taxi (ou bien votre voiture si vous décidez tout de même de louer une voiture depuis l'aéroport pour votre séjour).

L'option bus n'est pas "compliquée" mais longue, d'autant plus qu'il vous faudra prendre plusieurs bus selon où vous logez. Vous pouvez faire bus et bateaux ou plusieurs bus. L'option taxi (pour laquelle nous avons opté à l'aller et au retour) est plus onéreuse mais très confortable. Je vous conseille, comme nous, de voir directement avec votre hôtel / hôte pour la réservation du taxi. Nous sommes arrivés à l'aéroport de Naples, notre chauffeur nous attendait, il nous a conduit jusqu'au logement en 1h20 (hors saison, sans circulation) pour 100€ et de même le jour du départ.

Cela dépendra peut être de votre heure d'arriver, mais pour vous expliquer le contexte :

À l'aller, nous sommes arrivés à Naples à 22h, il n'y avait donc plus de services de bus. Nous n'avions pas vraiment le choix !

Au retour, notre vol était en fin de matinée et nous avions prévu de faire notre test anti-génique à l'aéroport et donc d'y arriver bien en avance pour prendre une bonne marge. Cela nous stressait de devoir prendre 3 bus différents avec un premier bus à 7h du matin, et donc ne pas profiter du dernier petit déjeuner etc... alors nous avons de nouveau opté pour le taxi. Et quel confort une fois de plus, il nous attendait sur la place du village, nous a déposé à l'aéroport devant le centre de test-antigénique, bref, cela a un coût mais il faut aussi tenir compte de la complexité des bus etc...


À F A I R E

Ce que nous avons fait et que je vous recommande :

P O S I T A N O : c'est là où nous avons finalement passé le plus de temps car le village où nous logions, Montepertuso, est vraiment collé à Positano. Positano est réputée pour être magnifique mais très touristique ! Magnifique : je le confirme, nous avons été subjugués par sa beauté, ses ruelles, son architecture, son église, ses couleurs. Tout est sublime ! Touristique : aussi, il y a en effet beaucoup de touristes (mais nous en sommes aussi hein haha), de boutiques souvenirs et de restaurants à fuir. Malgré cela, cette ville est vraiment incroyable, que ce soit pour s'y promener en journée où le soir à la tombée de la nuit. C'est aussi depuis le port de Positano que de nombreux petits et gros bateaux sont accessibles pour rejoindre d'autres villes, des plages ainsi que les îles voisines.

P R A I A N O : ce petit village, situé entre Positano et Amalfi, est bien moins touristique. Quelques cafés et restaurants longent le bord de la route, jusque là rien de fou, mais descendez vers la place de l'église : c'est juste magnifique ! Le soir, les enfants et adolescents du village se rassemblent pour jouer au foot, avec comme arrière plan cette église grandiose et cette vue mer à couper le souffle. Continuez votre chemin en suivant les petits poissonS qui vous mèneront à la plage. Cette petite promenade dans les jolies ruelles avec ses maisonS typiques nous a beaucoup plu, il n'y avait personne, c'était calme. C'est là qu'on est tombé sur le petit bar Café Mirante dont je vous parle plus bas dans la partie "FOOD".


R A V E L L O : après Praiano, vous passerez Amalfi, puis Astrani, pour enfin arriver à Ravello : un véritable coup de coeur pour cette petite ville en hauteur, plus en retrait dans les terres. Mais quelle beauté ! Il y avait très peu de monde quand nous y étions (c'est certain que le hors saison joue) et qu'est ce que c'était agréable. La grande place principale est absolument sublime. Nous n'y sommes pas restés le soir mais si vous le pouvez, buvez-y un petit verre en fin de journée, l'ambiance et la lumière doivent être féériques. Vous trouverez dans la partie "FOOD" le restaurant que nous avons fait sur place, une pépite : Mimi's bar !

Prenez le temps de vous perdre dans les ruelles, d'admirer les différents points de vue époustouflants qu'offre Ravello.

Pour finir, je vous recommande de visiter les magnifiques jardins de la Villa Rufolo (7€ par personne), on a été bluffés par la beauté de ce lieu, de l'architecture florale, de la variété des fleurs, des couleurs, de la vue.

L A P L A G E O N E F I R E : en suivant les fameux petits poissons des ruelles de Praiano, vous tomberez sur cette "plage" qui s'appelle One fire beach ! Je dis "plage" car il n'y a pas de sable, la roche plonge directement dans l'eau. On a pris l'option des transats (25€ par personne : n'hésitez pas à discuter et négocier avec eux selon le temps que vous souhaitez y passer, j'ai trouvé qu'ils étaient gentils et compréhensifs). On a aussi pris un grand smoothie qui était délicieux et magnifique (je dis ça pour justifier le prix ... 10€ le smoothie quand même mais bon, on paye aussi le cadre).


L A P L A G E D U F I O R D O D I F U R O R E : coup de coeur pour cet endroit complètement coupé de tout et hyper dépaysant. Ce petit vallon (ou sorte de vallon) se trouve sur la route entre Amalfi et Praiano. Encore une plage où l'on est contents d'être en scooter et non en voiture puisque le stationnement est vraiment "à l'arrache", le long de la route, comme on peut. Un escalier raide descend directement depuis le pont et là ... vous arrivez dans un petit paradis ! Il n'y avait presque personne, on a eu beaucoup de chance je pense. En cette fin d'après-midi, le ciel était un peu gris et qu'est ce que c'était beau. Je n'imagine même pas avec un ciel bleu !

L A P L A G E D ' A R I O N Z O : cette plage en contre bas, encerclée par des immenses falaises et par la végétation, est divisée en deux. Vous avez une partie "beach club" privée d'une bonne taille, très agréable, où vous pouvez louez des transats à la journée (25€ par personne). Vous y trouverez un restaurant top dont je vous parle davantage plus bas dans la partie "FOOD", l'Arionzo beach club ! On avait envie de se faire plaisir donc on a pris des transats mais vous pouvez tout à fait vous poser avec vos serviettes sur la deuxième moitié de la plage. Le cadre est incroyable, l'eau est translucide, la vue à couper le souffle.

À N O T E R : cette plage est difficile d'accès si vous êtes véhiculés. On a décidé d'y aller en scooter et on a galéré à trouver. Il faut se garer en bord de route puis trouver l'escalier qui descend jusqu'à la plage (il faut ensuite compter 10 minutes de descente). Je pense que la meilleure option reste le petit bateau (depuis le port de Positano), c'est le plus pratique.

Ce que nous avons fait et que je ne vous recommande pas :

C A P R I : et oui... Capri... pour être tout à fait honnête, j'ai été très déçue par Capri. Nous y sommes allés pour la dernière journée et nous avons un peu regretté, nous aurions mieux fait de découvrir une autre plage ou visiter Amalfi (que nous n'avons pas pris le temps de faire). Capri est belle, bien sûr, mais n'est pas TRÈS différente des jolies villes de la Côte. Et surtout, elle est devenue (beaucoup beaucoup) trop touristique. Nous y étions hors saison, un lundi, et c'était blindé de monde. On a eu beaucoup de mal à trouver un endroit où manger, tout est soit très touristique, soit très luxueux : et dans les deux cas, c'est hors de prix! Je peux vous dire qu'on a pourtant - grâce au scooter - parcouru l'île en large et en travers en se persuadant que "ce serait mieux par ici" puis "mieux par là" mais on a été déçus des petites plages BONDÉES, et du coup assez sales, des ruelles BONDÉES aussi, des boutiques surfaites etc...

On a aussi été globalement déçus car cette journée nous a coûté très cher : le ferry depuis Positano coûte 40€ l'AR par personne, il vous faut ensuite idéalement louer un scooter sur place (60€ la journée) pour pouvoir parcourir l'île et ne pas vous limiter à ce qui est accessible à pied.

À N O T E R : pour terminer sur deux notes plus positives :

1/ On a quand même beaucoup apprécié les jardin d'Augusto qui offrent une vue époustouflante et une atmosphère fleurie et calme. Je vous recommande vraiment d'y aller si vous décider de visiter Capri ! Je vous recommande également de peut être y rester une nuit car, apparemment, Capri dévoile une toute autre facette le soir. Tous les ferries de touristes qui viennent à la journée (coucou nous hahahah !) repartent le soir et à partir de 18h l'ambiance n'est plus la même.

2/ On a mangé notre meilleure glace à la pistache de tous les temps chez DA ALBERTO : un ré-gal !


S O R R E N T E : nous sommes partis découvrir la ville de Sorrente, bien plus grande que les autres ! Cette ville est également très belle, vivante et sympa ... mais il y avait beaucoup BEAUCOUP de monde. En vous écrivant cet article, je me rends compte que nous avons vraiment de plus en plus de mal à apprécier lorsqu'il y a trop de monde, c'est peut être lié au fait que nous habitions à Paris et que lorsque nous voyageons et nous évadons, notre objectif : fuir la foule haha ! Nous avons décidé de nous excentrer et descendre vert le port, un "quartier" plus typique où vous y trouverez de nombreuses institutions pour vous restaurer. On a déjeuné dans un restaurant qui s'appelle DA EMILIA où nous avons plutôt bien mangé. C'était simple et bon. Mais le cadre reste différent de Positano ou Ravello, pour le coup Sorrente se démarque des autres villes de la côte. C'est plus grand, plus peuplé, c'est aussi depuis Sorrente que partent de nombreux gros ferries etc..


À côté de Sorrente, nous avons souhaité nous baigner aux Bagni della Regina Giovanna. Cet endroit est SUBLIME mais ... il y avait tellement de monde que nous n'avons pas pu rester. Nous n'avions pas de place pour nous installer, c'était bondé de monde et l'eau était du coup pleine de papiers ... trop décevant. C'est vraiment dommage car l'endroit est magique. Peut être qu'en avril, mai ou octobre c'est mieux, tentez votre chance si vous y êtes à ce moment-là car ça peut dans ce cas vraiment valoir le coup !


Ce que nous n'avons pas fait mais qui apparemment vaut le coup :

A M A L F I E T A S T R A N I : nous n'avons pas pris le temps de vraiment nous arrêter pour visiter Amalfi. J'avais aussi lu que le village d'Astrani, juste à côté d'Amalfi, est très mignon, plus calme et moins touristique.


L E S E N T I E R D E S D I E U X : une grande et longue randonnée - qui demande plusieurs heures de marche - mais qui est apparemment incroyable pour les points du vues et paysages qu'elle offre. Malheureusement, nous n'étions pas du tout équipés pour marcher (c'est vraiment dommage et complètement de notre faute, on est partis pour ces vacances vraiment à l'arrache, sans avoir pris le temps de se renseigner ... )


P O M P E I : nous n'avons pas eu le temps de visiter Pompéi. Notre chauffeur de taxi ainsi que nos hôtes nous avaient recommandé de le faire. Idéalement, il faudrait si vous le pouvez, vous arrêter sur la route de l'aéroport. Nous ne pouvions pas à cause des horaires de nos vols à l'aller comme au retour. Mais c'est apparemment somptueux !


L E S Î L E S D E I S C H I A E T P R O C I D A : après coup, beaucoup d'entre vous m'ont confiée avoir aussi été très déçues par Capri MAIS que les deux autres îles voisines, Ischia et Procida, étaient très belles et bien moins touristiques !



À N O T E R : vous pouvez aussi tout à fait envisager de faire une halte à Naples, les avis sont assez mitigés. C'est apparemment une ville magnifique où l'on y mange très bien, mais aussi une ville assez sale et mal fréquentée (j'imagine bien que c'est comme toute grande ville, cela dépend des quartiers etc...). Nous n'avions pas le temps de nous arrêter à Naples mais renseignez-vous si cela vous tente, il y a apparemment plein de choses à voir et visiter ainsi que de très bonnes adresses.


F O O D

La Côte Amalfitaine étant très touristique, tout est très cher et pas toujours forcément hyper quali, à notre grand étonnement. On a tendance à se dire qu'en Italie on mange de toute façon bien partout, qu'on est jamais déçus ...et bien on a fait plusieurs adresses décevantes, et en plus de ça assez onéreuses.

À N O T E R : il vaut mieux réserver (l'après-midi pour le soir c'est suffisant hors saison) pour être toujours certain d'avoir une place et encore mieux, une place à une table avec vue, même s'il y a toujours plus ou moins une belle vue !

Notez aussi que l'eau et le pain sont systématiquement payants : je vous conseille simplement de ne pas toucher au pain si vous n'en voulez pas pour ne pas avoir à le payer.

Alors voici nos adresses testées et approuvées que je vous recommande vraiment :


M I M I ' S B A R : Restaurant situé à Ravello où les pizzas sont absolument délicieuses. On a testé celle aux courgettes, fleurs de courgettes et fromage italien fumé, ainsi que celle aux tomates cerises, jambon italien, burrata et agrumes. Ils ont un jardin très agréable (où nous étions installés), calme et avec une superbe vue.

À N O T E R : on a voulu tester leur tiramisu, un échec, passez votre chemin sur les desserts si vous avez encore faim et privilégiez une bonne glace par la suite dans Ravello.

D A A D O L F O : restaurant les pieds dans le sable accessible en petit bateau depuis le port de Positano (gratuit et il fait des allers-retours donc il y en a régulièrement). La plage est petite mais seule la clientèle du restaurant y est donc c'est vraiment très agréable d'y passer le reste de l'après-midi, se baigner tranquillement etc... Vous y mangerez du poisson frais absolument délicieux et vous aurez la possibilité de vous le faire préparer (mon cas, et quel bonheur, pas une seule arrête !!) ou de l'ouvrir par vous-même (petit plaisir de Romain qui adore retirer la tête, séparer les arrêtes etc...). Bref, y'en a pour tous les goûts et les plaisirs haha. Nous avons pris en accompagnements la mozzarella fumée sur les feuilles de citron (spécialité de la Côte) ainsi qu'une parmigiana (gratin d'aubergines, tomates, mozzarella) qui était absolument dé-li-cieu-se.

À N O T E R : les prix ne sont pas indiqués sur la carte, à notre étonnement. Et le personnel ne parlant pas très bien Anglais, on a du un peu se débrouiller et on a fini par commander sans connaître les prix, donc addition surprise haha. Et cela nous a tout de même coûté 75€ pour 2 poissons, 2 accompagnements, un verre de vin et une bière. Alors, on a tout a fait conscience que l'on paye le lieu, et que manger du bon poisson frais comme ça, dans ce cadre, c'est génial, mais voilà, il faut le savoir c'est assez cher. Et pour info, le verre de vin blanc n'était pas bon du tout, il piquait (mais bon en même temps, y'a pas de choix de vin donc ce n'est pas non plus surprenant). La bière était bonne en revanche !

C A F É M I R A N T E : coup de coeur pour cette adresse découverte par hasard, en suivant le chemin qui mène à la plage du village de Praiano. Nous nous sommes arrêtés et ....y avons finalement passé un long et bon moment haha. Les cocktails sont à tomber, le personnel adorable et la vue ... incroyable ! Ils nous ont offert de bonnes olives et des petits toasts tomates/basilic en accompagnements. Nous y avons juste pris l'apéro mais je sais qu'ils font également des choses simples et sympas à manger. Je vous recommande le mojito, réalisé avec de la menthe fraiche locale et le fameux "limon" - gros citron local - une tuerie !

L A T A G L I A T A : encore un coup de coeur pour ce restaurant familial recommandé par nos hôtes et dont nous garderons le souvenir d'une très belle soirée ! Ce restaurant est assez isolé, au dessus du village où nous logions, sur la route entre Montepertuso et Nocelle. Tenu par une famille - les parents en cuisines, les enfants en salle - il n'y a pas de carte mais un menu imposé : pour 45€ par personne, vous aurez à boire et à manger en QUANTITÉ ! J'insiste sur le terme quantité car il faut s'y préparer hahaha, on est rentrés en roulant (et je ne parle pas que du scooter). Vin, plusieurs rounds d'anti-pastis, primi piatti, secondi piatti, desserts, digestif ... ça ne s'arrête jamais ! Tout est fait maison, très copieux et l'ambiance est géniale. Ce soir là, des musiciens et chanteurs étaient sur place et ont animé (et ambiancé) tout le resto à plusieurs reprises. De plus, je n'ai pas parlé de la vue qui est incroyable encore une fois !


N E X T 2 : j'avais trouvé cette adresse sur un blog, un soir où nous souhaitions diner dans Positano, sans tomber dans un resto d'attrape-touristes. J'avais pu lire de nombreux bons avis sur ce restaurant moderne et plutôt récent. Nous y avons en effet très bien mangé ! C'est un restaurant assez cher (je dirais qu'on est sur du bistronomique) mais la qualité était au rendez-vous et le service au top. On nous a offert une petite mise en bouche à l'apéritif , qui n'était pour le coup pas incroyable, mais je trouve le geste appréciable. En revanche, par la suite, les cocktails étaient divins (long drink avec du basilic, du concombre et du gin), l'entrée était délicieuse (nous avons partagé les fleurs de courgettes fourrées à la ricotta), les plats étaient simples et bons (nous avons pris deux plats de pâtes différents), le vin blanc (pris au verre, conduite oblige) était absolument délicieux aussi et correspondant exactement à ce que nous avions demandé. Et enfin coup de coeur pour le dessert que nous avons partagé, une TUERIE (biscuit sablé, poire, ricotta et glace au miel) !

À N O T E R : ce restaurant n'a pas de "vue" mais c'est très agréable tout de même car vous vous sentez isolés, dans un petit cocon grâce aux feuillages qui cachent la rue et les passants !


A R I O N Z O B E A C H C L U B : je vous ai déjà parlé de la plage de l'Arionzo beach club plus haut, et maintenant du restaurant de cette plage privée. Nous y avons donc déjeuné un midi avant de passer l'après-midi à flâner sur des transats, se baigner etc... Ce jour-là, nous avions envie de quelque chose de frais et avons partagé 3 assiettes : melon et jambon italien, tomates mozzarella ainsi qu'une parmigiana. Tout était excellent. Le melon et les tomates parfaitement mûrs et goûteux, la mozzarella bien fumée, la parmigiana très fondante et le jambon italien délicieux aussi. Bref, c'est un sans faute (à part le pain ... comme partout en Italie, ou du moins partout ailleurs qu'en France au final ... J'ai conscience que nous sommes mal habitués avec notre pain français inégalable haha). Nous avons vu de nombreux autres plats de pâtes et fruits de mer passer qui nous faisaient de l'oeil aussi.

En fin de journée, nous avons également pris des cocktails, que nous avons pu déguster sur nos transats, ils étaient délicieux : mojito pastèque et pina colada !

C A S A E B O T T E G A : ce café situé dans Positano est très trendy : magnifiquement fleuri et décoré ! On y est juste passés pour prendre un jus frais et une glace à emporter, c'était à la hauteur de nos attentes, rien à dire. Simples, frais, sains. J'aurais bien commandé d'autres choses qui me faisaient de l'oeil mais c'était en fin de journée, ils fermaient, et nous avions de toute façon pas plus faim que ça. Mais je vous recommande vraiment d'y passer, c'est canon et tout fait envie.


D U R É E

Pour conclure, je parlerai de la durée du séjour : nous y sommes donc restés 5 jours ! C'était bien car nous avions besoin de ces vacances et de ces 5 jours pour souffler, nous détendre, se retrouver à deux. 5 jours qui nous ont donc vraiment fait un BIEN FOU. Je pense que c'est aussi le bon timing pour parcourir la côte sans "courir". Mais 4 ou 5 jours c'est suffisant si vous restez sur la Côte. Il n'est pas utile d'y passer une semaine, ce serait trop. Voici ma recommandation pour vous aiguiller sur la répartition et ce que je ferais si c'était à refaire :


JOUR 1 : Visite de Positano puis prendre le bateau depuis le port pour aller déjeuner chez Da Adolfo et passer l'après-midi sur la petite plage. Au retour, pause jus ou glace au café Bottega dans Positano

JOUR 2 : Grande randonnée du sentier des Dieux puis baignade au Fiordo di Furore en fin de journée

JOUR 3 : Visites d'Amalfi et Astrani le matin, déjeuner à Ravello au Mimi's bar puis visite de la ville et des jardins de la villa Rufolo, arrêt à Praiano au retour pour boire un verre au Café Mirante

JOUR 4 : Journée à la plage d'Arionzo et déjeuner sur place au Arionzo beach club

JOUR 5 : Journée sur une des deux îles : Ischia ou Procida


Et caser la visite de Pompei à l'aller ou au retour !

J'espère que cette article vous sera utile et qu'il aura répondu à la majorité de vos questions. Il y a certainement de nombreux points et détails que je n'ai pas abordés, que j'ai oubliés ... alors n'hésitez surtout pas si vous avez des questions. Laissez-moi un commentaire, cela servira ainsi aux autres aussi :) Vous pouvez également m'écrire sur Instagram où je suis beaucoup plus présente quotidiennement. Retrouvez en Story à la une "AMALFI COAST" toutes mes stories réalisées pendant notre voyage, ainsi que mes adresses identifiées etc.. ça vous aidera peut être ! Vous avez aussi mon vlog juste ici, beaucoup plus global et spontané dans lequel je ne vous donne pas vraiment de conseils et retours. C'est aussi pour cela que je tenais à vous faire cet article plus détaillé et complet.


A très bientôt !


1,013 vues0 commentaire